Chaque Canette Compte /Eco emballage
ENVIES NOMADES Bcme not found

ENVIES NOMADES

Bien que le monde de la bière soit un monde de fins connaisseurs, la bière en canette est aujourd'hui un produit courant aussi bien chez les grandes marques que chez les brasseurs artisanaux, qui n'hésitent pas à passer à la canette pour toucher un plus large public.
La bière en boîte permet, en effet, d'emporter sa bière préférée partout et ce dans un format plus pratique et léger que le verre qui, lui, est cassant et souvent difficile à décapsuler.
La bière en canette séduit les consommateurs français qui, bien qu'ils soient avant-derniers consommateurs européens de bière, consomment tout de même 30 litres de Ébière par an et par habitant. Le consommateur
français apprécie indéniablement le format boîte : on a compté 92 millions de canettes supplémentaires en 2011,
augmentant les ventes de bière en boîte de 4,9%. C'est le format 50 centilitres qui séduit le plus, sans doute par son côté « demi », traditionnellement consomme dans les bars, le format 33 centilitres se rapportant plus
aux proportions sodas. Les bières en canette représentent 9,6% des ventes en CHD et c'est dans les
stations service que les bières en cannette sont le plus achetées.
Ce dynamisme français autour de la bière en boîte résulte, notamment, du dynamisme du développement de nouvelles lignes de remplissage de boîtes boisson ces dernières années chez les brasseurs, exportateurs de bière en canette dans toute l'Europe. Pourquoi choisir la canette ? Tout d'abord, la boîte en métal est moins chère à produire que le verre. C est aussi un emballage, on l'a vu, léger, pratique, incassable mais, surtout, il protège parfaitement le produit et son goût. La canette est facile à transporter, à prendre en main, moderne, idéale pour les modes de consommation nomades. De plus, elle procure une sensation unique de fraicheur grâce au métal et se refroidit 20% plus vite qu'un autre conditionnement. Elle est aussi totalement hermétique à l'air et à la lumière. Si certains trouvent que la bière pression est meilleure et trouvent que la bière en canette

laisse un goût métallique, ce goût n'est, contre toute attente, pas forcément dû au conditionnement, mais davantage à la saturation de la bière due à l'azote utilisé pour la mise en canette. D'autres, au contraire, préfèrent une bière conservée en boîte, estimant que le breuvage garde une certaine stabilité. Le conditionnement en canette a d'ailleurs été pensé pour offrir un maximum de garanties du respect du goût du produit et certains brasseurs ont développé des concepts novateurs, comme la capsule dazote qui permet, à peu de chose près, de recréer une bière « comme à la pression ». Chez Guinness, qui contient moins de CO2 que les autres bières - et donc mousse moins -, une bille remplie d'azote se trouve dans la canette et laisse échapper du gaz lors de l'ouverture, offrant ainsi une mousse onctueuse. Et si, malgré tous ces avantages, certains ne sont pas encore séduits par le format canette, les industriels n'hésitent pas à relooker les boîtes, qui se font plus séduisantes avec des packaging hors série, comme Heineken, qui lançait, au printemps 2011, sa Spring Collection sur la thématique de la musique, la marque étant présente sur de nombreux festivals. Et pour preuve que le design a sa place au rayon canette, la marque célèbre 140 ans de design en lançant la gamme Épisodes, quatre canettes
pour quatre grands épisodes de la vie de la marque. 

DES CHIFFRES QUI FONT PSCHITT!
  • L'épaisseur de la paroi d'une canette est égale à l'épaisseur d'un cheveu, soit 700 microns.
  • La pression à l'intérieur d'une canette est de 7 bars (un pneu de voiture est, lui, d'une pression
  • de 2 bars). 
  • Une canette collectée et recyclée est remis rayon en 6 semaines.
  • La canette est 100% recyclable et 100% renouvelable.
  • Elle est collectée indéfiniment sans perte des propriétés du métal