Chaque Canette Compte /Eco emballage
  • bellerose

Ces boîtes d’outre-mer

Temps fort du calendrier promotionnel des grandes surfaces alimentaires, les semaines exotiques et autres promotions antillaises offrent l’occasion de découvrir des produits méconnus dans l’Hexagone mais véritables stars des différents marchés outre-mer. Parmi ceux-ci, quelques canettes hautes en couleur. Tour d’horizon.
Contrairement à son nom la boisson L'Ordinaire n’a rien de très ordinaire. Il s’agit en effet d’un soda aux arômes naturels d’anis élaboré en Martinique par SNEMBG. On doit à se même industriel la marque de nectars et cocktails de fruits Mont Pelé. Outre un conditionnement classique en briques carton, les produits Mont Pelé sont aussi commercialisés en canettes 50 cl. Un format plutôt original pour des jus de fruits. Les parfums sont franchement exotiques à l’instar de goyave-ananas ou fruits rouges aux extraits d’hibiscus et de Guarana. Sans compter le bien nommé "cocktail tropical", mélange de 6 fruits et 10 vitamines. 









Les boissons aux fruits Vaval viennent de l’autre perles des Antilles : la Guadeloupe. Le logo et le décor des boîtes dans l’esprit BD ne dénote pas aux côtés des marques historiques de ce marché : Oasis, Tropico ou feu-Banga. Aux côté de l’incontournable parfum Tropic, à noter une recette originale à base de Pamplemousse.



Boissons sans alcool très répandues dans les Antilles anglophones et francophones, "malta" et "ginger beer" sont également au programme des promotions thématiques. Les premières sont souvent produites par des brasseries, malt oblige ! Illustration avec la Lorraine Malta sortant de la brasserie martiniquaise du même nom ou encore la Vita Malt sortant des lignes de Royal Unibrew… au Danemark !  Quant aux ginger beers, elles sont la spécialité de la Jamaïque avec des marques historiques comme Old Jamaica et Grace. 








Côté bière, chaque territoire d’outre-mer peut se targuer de produire sa propre marque-étendard. A la Réunion, la Bourbon est reconnaissable à son décor orné de l’animal emblématique (et disparu) de l’île : le dodo. En Martinique, point d’emblême "couleur locale" puisque la bière fétiche est signée Lorraine, reconnaissable à son logo : la croix du même nom. En Guadeloupe, la Corsaire fait référence au passé de l’île. La tahitienne Hinano est ornée d’une… tahitienne ! Enfin, en Nouvelle Calédonie, deux marques s’affrontent : la Number One, qui porte bien son nom en tant que leader local, et la Manta. 








« Article précédent

Skoll charge la mule

Article Suivant »

Une nouvelle recette de bière “plus forte que forte“