Chaque Canette Compte /Eco emballage
  • bellerose

Burn sous un nouveau jour

En 2009, Coca-Cola passe à la vitesse supérieure sur le marché des energy-drinks en France avec deux lancements d'envergure.

Outre l'arrivée attendue de la marque américaine Monster (déjà abordé sur le site, ici), la filiale française étend la gamme Burn avec le lancement d’une version « Day » (également évoquée, ici).

Contrairement à la version originelle, dite Intense, qui vise une consommation nocturne, Burn Day affiche un goût rafraîchissant et se veut particulièrement adaptée aux occasions de consommation en journée.

D’un point de vue recette, Burn Day comporte moins de caféine (20 mg pour 100 ml contre 32 pour Burn Intense), moins de sucre (11,4 g contre 14,3 g) et moins de taurine (0,25 % contre 0,40 %).

Enfin, si Burn Day permet à Coca-Cola d’élargir sa cible de consommateurs : 15 à 35 ans (contre 15 à 25 ans pour Burn Intense). Burn Day est lancé dans la boîte 48,5 cl refermable chère à Burn Intense.

« Article précédent

8.6 Bavaria lance sa Gold

Article Suivant »

Le premier energy drink en boîte 15 cl