Chaque Canette Compte /Eco emballage
  • bellerose

BIERES AROMATISEES A LA TEQUILA

• Despérados sous un nouveau jour
Marque emblématique du marché de la bière et succès franco-français, Desperados se distingue cette année en linéaires par une franche refonte de ses packagings.
Depuis ses débuts en 1997, la marque n’avait pas vraiment touché au design de sa bouteille gravée historique 33 cl, alors que la canette 50 cl, autre emballage stratégique, a connu 7 changements plus ou moins marqués de garde-robe. Cette fois-ci, le lifting est notable et a été pensé afin de bien distinguer chacune des recettes de la gamme et d’autre part d’accroître la visibilité de Despérados en linéaires. Les Brasseries Heineken ont déclaré que le nouveau design incarnait « la fête, l’audace et la spontanéité de la marque ». Les décors font la part belle aux couleurs vives et au symbole emblématique : l’agave. En boîte 50 cl, la gamme Despérados compte pour l’heure 4 déclinaisons :  Original à la tequila, Mojito qui associe la tequila à la menthe et au citron vert, Red au guarana et à la cachaça et enfin Lime au citron vert et au cactus.
Au global, la marque a fait quelque peu le tri dans ses parfums. La recette Black apparue en 2015 a tiré sa révérence , quant à la version Sangre lancée en 2017 
elle poursuit son bonhomme de chemin, essentiellement en bouteille verre. D’autres parfums pointent d’ores et déjà le bout de leur nez, via des exclusivités comme Absinthe en CHR ou Ginger chez Carrefour. Deuxième marque du segment des spécialités derrière Leffe, Despérados (80 millions de litres en GMS) n’est pas près de signer la fin de sa saga !

















• Une bande hétéroclite de "copieurs" sur les traces de Despé



Best-seller du rayon bières, Despérados a très tôt fait des émules. Brasseurs à façon et marques de distributeurs n’ont eu de cesse de s’inspirer de la recette "latino" à succès, pour proposer des "me-too" à bas prix et ainsi récolter une part du butin… Pour se rapprocher de leur modèle, ces bières arborent des décors aux symboles clairement tex-mex et des signatures hispanisantes. 



Carrefour et Casino ont tiré les premiers avec respectivement Estribos et Merida. En 2019, comme Despé, Carrefour a revu le design de la canette 50 cl d’Estribos pour la deuxième fois. Toujours haut en couleur, le décor met en avant un élément de l’imagerie tex mex peu ou pas utilisé : un crâne de bovin et ses cornes.


La déclinaison de nouvelles recettes par Despé n’est pas passée inaperçue de ses suiveurs. Pour l’heure, seule la version Red a donné lieu à des "me too". Merida de Casino s’y est convertie, de même que Red Mex chez Leader Price, Tekiros d’Intermarché, Desquiles de Leclerc ou encore Companeros chez U.



Les gammes présentes chez Leclerc et U se sont également étendues à des recettes non plus inspirées de Despé, mais d’autres marques de bières aromatisées lancées plus récemment : la "nordiste" Skoll (Kronenboug/Carlsberg) et la cubaine Cubanisto (AB Inbev). C’est ainsi que Desquiles présente une recette à la vodka et une au rhum en plus de ses deux versions à la tequila. Idem chez U avec toutefois une recette mojito en plus. A la différence de Desquiles, MDD de Leclerc, la signature Companeros appartient à la brasserie alsacienne de La Licorne. La brasserie nordiste St-Omer a une démarche similaire sous marque Sombrero.  A noter que sur des recettes à la vodka, les signatures Companeros, Desquiles ou encore Sombrero ont une légitimité toute relative…





Après Cora et sa Santana, Auchan vient de rejoindre le mouvement avec sa copie de Despé signée Jalisco. Aldi de son côté se distingue avec une recette mêlant tequila et cachaça, signée Del Rio. Enfin, Tequieros, marque présente chez Leader Price (à ne pas confondre avec Tekiros chez les Mousquetaires), arbore un nouveau design 









« Article précédent

Si Orangina Rouge se vend bien… c’est parskeuuuuu

Article Suivant »

Craft beer : London calling