Chaque Canette Compte /Eco emballage
LA CANETTE PASSE AU REGIME « SLIM CAN » : LA NOUVELLE PETITE BOITE QUI MONTE ! 1 MILLIARDS DE « SLIM CAN » EN 2016 Bcme not found

LA CANETTE PASSE AU REGIME « SLIM CAN » : LA NOUVELLE PETITE BOITE QUI MONTE ! 1 MILLIARDS DE « SLIM CAN » EN 2016

Les grandes marques de boissons se sont lancées et les consommateurs l’ont adopté : la nouvelle canette « slim » (ou sleek) fait fureur en France, au rayon des bières comme au rayon des soft drinks ! Cette canette allongée, plus fine et plus haute que les modèles historiques « classiques », représente désormais 1 milliard d’unités distribuées, soit environ 20% des canettes remplies en France en 2016, contre seulement 8% encore en 2014. Sur le marché du hors domicile, c’est 3 canettes slim sur 4 qui sont vendues.

Une ascension fulgurante

Tout a commencé avec quelques références de bières dans les années 2000 puis avec les boissons énergisantes et tout s’est accéléré à partir de 2014, avec l’arrivée des eaux en « slim can », bientôt suivies des soft drinks. Sur le marché du hors domicile, 75% des canettes sont désormais vendues dans ce format novateur et environ 40% en magasins. Et l’ascension n’est pas prête de s’arrêter, avec de nombreux lancements prévus en 2017 par les grandes marques du marché. Face au succès, le secteur de la Distribution Automatique commence même à modifier ses appareils pour s’adapter à ce nouveau format !





Le plébiscite des consommateurs

Moderne, élégante, facile à prendre en main et à stocker… Il faut dire que cette nouvelle boîte a tout pour plaire et que les consommateurs ne s’y trompent pas. Ils sont 9 sur 10 à trouver ce format plus ergonomique, 86% plus design et autant à l’estimer pratique à transporter . Au-delà d’un simple phénomène de mode, c’est donc une véritable révolution que vit actuellement le monde de la canette. Une fois encore, le secteur prouve son sens de la créativité en n’hésitant pas à investir pour renouveler son offre et répondre aux nouvelles attentes des consommateurs.

80 ans de créativité pour une boîte recyclable à l’infini

Cette stratégie tournée vers la créativité fait le succès des canettes depuis 80 ans ! Résolument ancrée dans son temps, la canette présente en outre l’avantage de bénéficier d’un atout exceptionnel : elle est recyclable à l’infini. Aujourd’hui, 3 canettes sur 4 sont ainsi recyclées en France et les fabricants sont mobilisés pour développer la collecte hors domicile, avec leur programme « Chaque Canette Compte ».

Slim Can : paroles de professionnels

Thierry Aouizerate, Directeur Marketing
d’Orangina Suntory (France) :
« Orangina est la première marque du marché des soft drinks à être passée en « slim can » en 2015 en France. Les consommateurs ont très vite été séduits par ce nouveau format que nous avons décidé de baptiser « Cool Can ». Il s’agit d’un format moderne et très pratique : sa finesse facilite sa prise en main et permet d’occuper moins de place dans le réfrigérateur.
La « Cool Can » de 33 cl d’Orangina enregistre ainsi de très belles performances. Avec elle, les ventes d’Orangina en canettes 33 cl ont progressé de +26% en volume en hors domicile en 2016 par rapport à 2015 et de +9% en Grandes et Moyennes Surfaces. Aujourd’hui, les « Cool Can » représentent 28% des ventes en volume de la marque Orangina. Face à ce très bel accueil, c’est au tour d’Oasis et de Schweppes de se lancer dans l’aventure « slim can » en 2017 ! »


Philippe Collinet, Directeur de la Communication Externe
des Brasseries Kronenbourg :
« La canette est un format clé au sein de la catégorie bière. Il représente près de 20% des ventes. La canette en format slim offre une image plus moderne et plus statutaire que le format classique, plus trapu, comme le prouvent nos études. C’est pourquoi nous avons choisi ce format [en 2015] pour le lancement de Tourtel Twist, notre boisson à base de bière sans alcool et de jus de fruits. »





Nativité Rodriguez, Directrice Marketing France
de Coca-Cola European Partners :
« Nous avons été séduits dès le départ par cette nouvelle forme « slim » et les consommateurs que nous avons interrogés lors de nos tests l’ont très largement plébiscitée. Ils l’ont trouvé plus élancée, plus fine, plus moderne. Pour imposer un changement sur un format aussi emblématique et important on a privilégié la visibilité au quotidien en la lançant tout d’abord dans le marché Hors Domicile. C’est le circuit qui permet de toucher chaque jour des dizaines de milliers de consommateurs dans des endroits très divers grâce à ses milliers points de vente. Sa nouvelle forme lui donne plus de visibilité sur les comptoirs, étagères ou armoires réfrigérées. Le lancement est un succès, clients et consommateurs l’ont adoptée. »


Ergonomique, design, pratique, moderne :

la « slim can » plébiscitée par les consommateurs
Les consommateurs plébiscitent le format slim can. Ceux qui le choisissent apprécient, à 90% sa facilité de prise en main, à 86% son format plus design et autant sa praticité de transport. Ils sont également 84% à trouver ce format plus jeune et 73% à s’accorder à dire que ce format est plus léger. (Source : enquête CSA pour la Boîte Boisson 2015)



+150% de « Slim Can » sur le marché en 2 ans

En 2016, on estime que plus d’1 milliard de canettes au format slim ont été vendues sur le marché français, soit 1 canette sur 5. La progression de ce format est fulgurante : en 2014, elles représentaient seulement 8% des canettes remplies en France.
Ce format novateur est aujourd’hui devenu la norme en hors domicile, où il représente 3 canettes sur 4 vendues. En effet, les soft drinks, qui dominent largement le marché des canettes en hors domicile (80% de Part de Marché en unités), sont à 90% vendus en format slim. De leur côté, si les canettes de bières (10% des canettes vendues en hors domicile) sont encore peu proposées dans ce nouveau format - seulement 9% - ce n’est pas le cas des eaux (4% des canettes vendues en hors domicile), qui sont désormais uniquement disponibles en slim.

Dans les magasins, on estime que la slim représente 15% des ventes de canettes en soft drinks, en 2016. Du côté bières, on estime que la slim représente 10% des canettes de bières vendues. Enfin, à l’image du marché hors domicile, 100% des eaux et des boissons énergisantes sont vendues en format slim.

Slim Can : le marché de la bière précurseur en France

En France, le premier opérateur d’envergure à avoir fait le choix de la « slim can» est Kronenbourg.
Dans les années 2000, le brasseur réserve cette boîte différenciante à sa marque premium 1664 et seulement aux innovations sous la marque Kronenbourg ; la boîte 33 cl standard demeurant le conditionnement de prédilection de la « Kronenbourg » classique.
Avec la reprise des Brasseries Kronenbourg par le groupe Carlsberg, la marque danoise est relancée en France et bénéficie également de la « slim can ».
Depuis, les dernières innovations marquantes à avoir revêtu cette boîte sont Skoll, la bière aromatisée à la vodka, et Tourtel Twist, la sans alcool aromatisée citron ou agrumes. Tous les grands brasseurs utilisent désormais cette forme élancée.




La slim can a depuis peu conquis le monde des craft beer et bières artisanales, car elle a permis à ces nouvelles bières de répondre à leur besoin de modernité et de différenciation. Par ailleurs la surface d’impression laisse court à leur créativité.
Ainsi de nombreux lancements ont eu lieu en canettes slim ces derniers temps comme La Britt qui vient de se lancer en sleek 33cl ; Jenlain qui utilise la slim pour mettre en avant ses valeurs historiques dans un décor vintage ; la Ch’ti en 50 cl ou encore La Jade de la Brasserie Castelain avec sa sleek 33cl.
Nul doute que d’autres lancements en boites slim ou sleek sur ce marché des craft beer vont arriver : aux Etats-Unis, la boite occupe près de 30% de ce marché ultra dynamique.

La Slim Can adoptée par 100% des eaux en canettes

En sans alcool, Perrier est la première grande marque à avoir basculé toute sa production de boîtes en « slim can ». Une initiative qui a eu lieu en 2014 et qui a été accompagnée d’une grande campagne de communication dans les médias, en magasins (PLV) et on-pack (mention sur les films plastique).

Lorsqu’en 2015, Badoit (Danone Eaux) a décidé de venir concurrencer Perrier (Nestlé Waters) sur le marché de la canette, la boîte 33 cl élancée s’est immédiatement imposée et a été choisi pour sa toute première ligne de conditionnement en boites.
Aujourd’hui, le marché des eaux en canettes est exclusivement composé de « slim can ».



Soft Drinks : la slim can s’impose progressivement

En 2015, c’est au tour d’Orangina de changer sa boîte 33 cl. Le groupe Orangina-Schweppes profite en effet de son expérience en la matière sur le marché belge où des marques comme Gini et Schweppes ont déjà adopté la « slim can ».

Comme Perrier, Orangina accompagne le lancement de sa « slim can » d’une puissante campagne de publicité pour soutenir sa nouvelle canette dans tous les circuits. En 2016, la campagne a été reconduite, particulièrement sur les réseaux sociaux, cette fois-ci en utilisant la mention « Cool can » pour baptiser le nouveau format.

En 2016, c’est au tour de Coca-Cola de s’approprier la « Slim Can » pour ses marques phares. En effet, jusque-là Coca-Cola réservait ce format alternatif à ses nouvelles marques comme Tumult et, plus récemment, Finley.

Début 2016, Coca-Cola a adopté la slim pour 9 références vendues en Café-Hôtellerie-Restauration : Coca-Cola, Coca-Cola Zéro, Coca-Cola Light, Coca-Cola Life, Coca-Cola Cherry, Sprite, Fanta orange, Fanta citron et Fanta tropical. Une innovation rendue possible par l’installation d’une nouvelle ligne de conditionnement sur son site de Grigny dans l’Essonne. Il s’agit de la première en Europe à pouvoir conditionner quatre formats de canettes (15 cl, 33 cl standard et slim, 50 cl), aussi bien en aluminium qu’en acier, et, ce, avec une cadence soutenue de 120 000 canettes à l’heure.



La canette : 80 ans de créativité
 
Très créatif, le marché de la boîte boisson est animé par plusieurs dizaines de faits marquants chaque année : lancements de nouveaux produits, séries limitées, promotions, reliftings majeurs de packs, déclinaisons de formats, etc.

C’est en 1935 que la première canette à tête plate, composée de trois parties (fond, corps, couvercle), est lancée aux USA, par l’American Can Company.

Auparavant, les canettes, nées dans les années 30, étaient surmontées d’une tête conique, fermée par un couvercle en forme de couronne. Leur aspect général rappelait alors celui d’une bouteille.



Les premières canettes trois-pièces sont remplies en France en 1954.

À la fin des années 50, les boîtes boisson deux pièces, nécessitant moins de métal pour leur fabrication, font leur apparition aux USA. Leur fond et leur corps sont en effet composés dans une seule et même pièce de métal.

En 1963, le système d’ouverture facile de la canette est inventé par un américain. Il consiste à arracher une languette de métal fermant la boîte. Avant cela, il fallait utiliser un ouvre-boîte pour percer deux trous dans le couvercle permettant de laisser s’écouler la boisson



Les premières boîtes deux pièces en aluminium font leur apparition en France dans les années 70, suivies des boîtes en acier.

Le nouveau système d’ouverture « tout d’un bloc » est inventé en 1975 : la languette reste fixée à la canette. Ce système, plus respectueux de l’environnement permet de collecter la canette dans son intégralité puisque la languette est accrochée au couvercle.










Depuis, les innovations se succèdent : nouveaux moulages, reliefs sur les boîtes, impressions brillantes, nouveaux formats (50 cl, 25 cl, 15 cl), slim can, etc.






À PROPOS DE LA BOÎTE BOISSON

L’industrie de la canette est représentée en France par le GIE La Boîte Boisson. Le GIE La Boîte Boisson est une structure au service de l’ensemble de la filière allant du fabricant d’emballages au consommateur en passant par les remplisseurs et les distributeurs. Le GIE joue également un rôle d’information et de contact privilégié auprès des partenaires institutionnels et des pouvoirs publics. Le GIE La Boîte Boisson en lien avec l’Association Européenne BCME (Beverage Can Makers Europe) représentant les trois principaux producteurs d’emballages boisson en Europe que sont Ardagh Group, Ball Packaging Europe et Crown Bevcan Europe, ainsi que pour la France les fabricants de métaux ArcelorMittal et Constellium, a choisi depuis trois ans d’orienter ses priorités vers le développement durable avec pour objectif de faire mieux connaitre à ses partenaires et clients les atouts dont bénéficie la fameuse boîte boisson.

Les professionnels de La Boîte Boisson, membres de l’Association Européenne BCME (Beverage Can Makers Europe), ont lancé, en mars 2010, une grande opération de recyclage baptisée « Chaque Canette Compte ». L’objectif : faire savoir que la boîte boisson est recyclable à l’infini et développer le tri hors domicile.








En savoir plus :

France / La Boîte Boisson : www.bcmelaboiteboisson.com
Chaque Canette Compte : www.chaquecanettecompte.com