Chaque Canette Compte /Eco emballage
  • bellerose

USA : les brasseurs en quête de la canette idéale

Le roi Budweiser n’est pas le seul à avoir fait évoluer sa boîte ! Ces derniers temps, l’innovation s’est en effet accélérée sur le marché des bières américaines.  
Bud Light, l’autre marque phare du géant Anheuser Bush,  vient en effet de dévoiler ces dernières semaines sa toute nouvelle canette 35,5 cl baptisée « Vented Can – Smoother Flow ». Elle se distingue par son couvercle équipé d’une languette spéciale. Une fois celle-ci tirée pour ouvrir la boîte de façon classique, elle est repoussée et sa pression soutenue permet la mise à jour d’un autre orifice, plus petit, permettant la circulation d’air et facilitant ainsi, à l’usage, l’écoulement de la bière. Une innovation qui a nécessité deux années de recherche et développement. Dans sa communication, la marque insiste bien sur la facilité de mise en œuvre de ce procédé (un coup de pouce suffit). Une façon de bien se distinguer de la Punch Top Can lancée par la marque Miller. 
 
L’idée est la même : améliorer l’expérience consommateur, le confort d’utilisation et la « buvabilité » de la bière en boîte. Cependant, l’innovation de Miller est un peu moins pratique puisqu’elle nécessite l’emploi d’une clé ou de tout autre objet pointu afin de percer l’opercule à l’endroit dédié (cf. vidéo ).Chez Miller comme chez Bud Light, ces boîtes nouvelles générations arborent chacune sur leur packaging le nom cette innovation, respectivement Punch top Can et Vented Can. 
 
Autre marque phare du groupe Miller Coors, Coors Light dispose également d’un nouveau concept de boîte. Celui-ci creuse un tout autre sillon puisqu’il joue la carte du rafraîchissement. Pas n’importe lequel : le rafraîchissement extrême ! La marque se vante même d’avoir inventé la canette la plus rafraîchissante au monde. L’innovation réside d’une part à l’intérieur de la boîte avec un revêtement spécifique de la paroi de la boîte (Frost Brew Liner) et d’autre part à l’extérieur avec l’usage d’encre thermochromique. A à une certaine température, les montagnes emblématiques de la marque se colorent de bleu. De même, les mentions « cold » ou « super cold » apparaissent. Enfin, au niveau du couvercle, une nouvelle ouverture plus évasée permet de boire tout en faisant entrer de l’air. Cf. vidéo 

L’innovation en matière de canette de bière n’est pas l’apanage des grands groupes. En effet, certaines brasseries indépendantes se sont également lancées récemment sur le marché de l’emballage métallique avec des boîtes spécifiques. C’est notamment le cas de Samuel Adams, le pionnier des micro-brasseries outre-Atlantique. 
 
La marque a en effet planché deux ans afin de développer une canette qui offre une expérience ergonomique, sensorielle et gustative semblable à celle d’un verre de bière. Pour cela, la boîte Samuel Adams dispose d’un couvercle plus large, à la « lèvre » évasée (cf. photo). 
  
Pour sa part, la brasserie Sly Fox a fait le choix du couvercle 360° permettant une ouverture totale de la boîte, comme un verre.  
 
« Article précédent

Coca-Cola passe au vert

Article Suivant »

USA : Bud sur son son 31 avec sa canette nœud pap’