Chaque Canette Compte /Eco emballage
  • bellerose

Inspirante canette…

La canette inspire toujours plus les créatifs qui rivalisent d’imagination pour proposer de nouveaux concepts ou de nouveaux modes de consommation. Illustration avec quatre exemples piochés sur la toile.
En Argentine, manger des cacahuètes en buvant sa bière est une vraie habitude de consommation. Ce qui a incité la marque de bière Quilmes, en collaboration avec l’agence Circus, à imaginer un conditionnement 2 en 1, une boîte qui intègre un petit paquet de cacahuètes. Le concept a visiblement plu aux Argentins, avec plus de 15 000 retweets. Cf. Vidéo ici https://adsoftheworld.com/media/dm/quilmes_the_peanut_thingy



Ces dernières semaines, Orangina a fait le buzz sur la toile avec un concept de canette original.
Dans un petit film de présentation, la marque appelle l’importance qu’il y a à secouer la bouteille d’Orangina afin de bien mélanger la pulpe contenue dans la boisson. Un geste devenu emblématique pour la marque.
Avec le conditionnement boîte, la pratique serait, paraît-il, moins répandue.
D’où l’idée de placer la languette d’ouverture au fond de la boîte de façon à inciter les consommateurs à la retourner pour en chercher le système d’ouverture, mélangeant ainsi la pulpe.
Un concept baptisé par Orangina et l’agence BETC "Upside Down Can” ou canette inversée.
























Le designer Mahjoub El Mahmoudi (MUB design studio) a imaginé une nouvelle canette dont même l’apparence de la languette d’ouverture a changé. Celle-ci de forme triangulaire donne même son nom à ce concept : Delta Can Model.













Dans un tout autre genre, certains designers aiment bien transposer des marques d’un univers donné vers un autre. Le lien entre piles bâton et canettes d’energy drink est évident (énergie et forme) et a déjà été utilisé. Toutefois, cette création va plus loin en imaginant une déclinaison de la marque Duracell en boisson énergisante.


« Article précédent

DOSSIER : Le mojito à l’assaut du rayon soft-drinks

Article Suivant »

CACOLAC joue avec les mots