Chaque Canette Compte /Eco emballage
  • bellerose
  • bellerose
  • bellerose
  • bellerose
  • bellerose
  • bellerose
  • bellerose
  • bellerose

DOSSIER : La boîte surfe sur le rayon eaux

Jamais l’offre de canettes n’aura été aussi large au rayon eaux. Pionnière, l’eau de Perrier, au positionnement historique clairement tourné vers les soft-drinks, a vu arriver les prémices d’une concurrence ces dernières années. 




  • Cette année, la marque de Nestlé Waters a également étoffé sa gamme en ajoutant à la version nature et aux trois aromatisées (citron, citron vert, agrumes), la saveur pomme verte. 





  • Parallèlement, San Pellegrino, également dans le portefeuille de Nestlé Waters, distribue depuis deux ans en France ses canettes d’eaux aromatisées reconnaissables à leur opercule de propreté en aluminium (cf. note ). Aux deux parfums d’origine,  Limonata (citron) et Aranciata (orange), s’ajoute cette année deux autres variétés : Aranciata Rossa (orange sanguine) et Pampelmo (pamplemousse). 




  • Si Perrier s’accommode bien de cette concurrence italienne "amicale", en revanche l’arrivée de Badoit sur le segment des canettes est davantage prise au sérieux. La bataille entre les deux marques fait rage depuis de nombreuses années. C’est la deuxième fois que la marque de Danone Eaux vient taquiner Perrier sur son pré carré. La première fois, c’était à l’occasion du lancement en 2004 de Badoit Rouge et sa forte pétillance, qui répondait à l’arrivée, un an plus tôt, d’Eau de Perrier et sa pétillance fine (aujourd’hui Perrier Fines Bulles). Badoit débarque ainsi avec une offre de deux eaux aromatisées citron et citron vert, conditionnées, elles aussi, en canettes sleek 33 cl.



« Article précédent

A l’assaut des frigos!

Article Suivant »

Slim can 25 cl : Coca-Cola signe et persiste