Chaque Canette Compte /Eco emballage
  • bellerose

Des boîtes inédites à l’ombre des moulins

Partons à la découverte de boîtes présentes sur le marché hollandais et absentes des linéaires français. 
Bien que son nom ne l’évoque pas, la marque Bavaria est bel et bien hollandaise. Dans son pays d’origine, la brasserie commercialise une gamme sensiblement différente de celle que l’on connaît en France sous la signature 8.6. 
La référence phare, une «pilsner» titrant 5°, vient de faire l’objet d’un relifting, ce que cette publicité évoque en précisant toutefois que si la présentation évolue, la qualité demeure inchangée. 
A noter que le code couleur de la marque Bavaria aux Pays Bas, le bleu, tranche sensiblement avec le vert d’une certaine autre marque batave…



Un temps commercialisée en France par Heineken, la bière blanche Wieckse Witte est d’origine hollandaise. Aux Pays Bas, les blanches rencontrent un certain succès. Ces derniers temps la couleur blanche a viré quelque peu au rose avec le lancement de déclinaisons fruités, aux fruits rouges, baptisées « Rosé ». 
Une initiative menée par Wieckse Witte ainsi que par sa grande concurrente belge Hoegaarden très bien implantée sur ce marché. La Wieckse Witte Rosé est commercialisée notamment, comme sa grande sœur blanche, en canettes 25 cl slim. 



En Hollande, le café comme le thé se consomme glacé. Une spécialité qui n’a pas encore percé en France. Là bas, l’un des opérateurs majeurs est Sara Lee avec sa marque Douwe Egberts (en France Maison du Café). En canette 25 cl slim, deux références sont proposées : ice cappuccino et ice mocha latte.



Si en France le marché des premix (ces mélanges d’alcool et de soft-drink prêt à vendre) appartient au passé, aux Pays-Bas il est bel et bien d’actualité. Le groupe Diageo s’y positionne avec des déclinaisons de certaines de ses marques phares : Smirnoff vodka&pomme, J&B whisky&cola, Captain Morgan rhum&cola et Gordon’s gin&tonic. Des produits conditionnés dans la canette slim 25 cl.
« Article précédent

Coca-Cola : promo mobile pour emballage nomade

Article Suivant »

Un prospectus très boîte