Chaque Canette Compte /Eco emballage
  • bellerose

« Slim Can » : la petite canette filiforme vedette des plages cet été !

C’est la grande tendance de l’été pour les boissons : la « slim can », cette petite canette au format élancé fait fureur ! Bières, sodas, eaux, energy drinks… toutes les grandes marques s’y sont mises et les consommateurs sont emballés. 
Cet été, on les retrouvera sur tous les lieux de vacances, dans les rayons des magasins comme dans les points de restauration ou les distributeurs automatiques. En 2016, 1 milliard d’exemplaires de cette canette allongée, plus fine et plus haute que les modèles historiques « classiques », ont été distribués, soit 1 canette sur 5, deux fois plus qu’en 2014. Les jeunes l’adorent : la slim représente déjà 3 canettes sur 4 vendues en hors domicile : marché précurseur en termes de tendances ! Recyclable à l’infini comme sa grande sœur, cette nouvelle canette devient un « must have » qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Des ventes à plein régime 

Tout a commencé avec quelques références de bières dans les années 2000 puis avec les boissons énergisantes et tout s’est accéléré à partir de 2014, avec l’arrivée des eaux en « slim can », bientôt suivies des soft drinks. Sur le marché du hors domicile, 75% des canettes sont désormais vendues dans ce format novateur et environ 40% en magasins. 100% des eaux et des boissons énergisantes sont même vendues en format slim. Et l’ascension n’est pas prête de s’arrêter, avec de nombreux lancements prévus en 2017 par les grandes marques du marché. Face au succès, le secteur de la Distribution Automatique commence même à modifier ses appareils pour s’adapter à ce nouveau format !






Une petite boîte qui a tout pour plaire ! 

Moderne, élégante, facile à prendre en main et à stocker… la nouvelle boîte nous suivra aisément partout pendant les vacances : en intérieur comme en extérieur, en balade ou chez soi, sur la plage, en randonnée, en pique-nique, à l’apéritif… Ceux qui la choisissent apprécient à 90% sa facilité de prise en main, à 86% son format plus design et autant sa praticité de transport. Ils sont également 84% à trouver ce format plus jeune et 73% à s’accorder à dire qu’il est plus léger . Au-delà d’un simple phénomène de mode, la slim can devient incontournable !






Des vies infinies : la « slim can » tient la forme !

Les canettes sont résolument dans l’air du temps. Elles ont en effet la particularité d’être recyclables à l’infini, qu’elles soient en acier ou en aluminium. Aujourd’hui, 3 canettes sur 4 sont recyclées en France, contre 2 sur 3 auparavant.
Pour continuer à faire grimper ce chiffre, les industriels de la boîte boisson ont développé un programme dédié au tri hors domicile : « Chaque Canette Compte », qui a sensibilisé plus de 10 millions de Français depuis 2010. 



Slim Can : le marché de la bière précurseur en France 

En France, le premier opérateur d’envergure à avoir fait le choix de la « slim can» est Kronenbourg. Dans les années 2000, le brasseur réserve cette boîte différenciante à sa marque premium 1664 et seulement aux innovations sous la marque Kronenbourg ; la boîte 33 cl standard demeurant le conditionnement de prédilection de la « Kronenbourg » classique. Avec la reprise des Brasseries Kronenbourg par le groupe Carlsberg, la marque danoise est relancée en France et bénéficie également de la « slim can ». Depuis, les dernières innovations marquantes à avoir revêtu cette boîte sont Skoll, la bière aromatisée à la vodka, et Tourtel Twist, la sans alcool aromatisée citron ou agrumes. Tous les grands brasseurs utilisent désormais cette forme élancée.

La slim can a depuis peu conquis le monde des craft beer et bières artisanales, car elle a permis à ces nouvelles bières de répondre à leur besoin de modernité et de différenciation. Par ailleurs la surface d’impression laisse court à leur créativité. Ainsi de nombreux lancements ont eu lieu en canettes slim ces derniers temps comme La Britt qui vient de se lancer en sleek 33cl ; Jenlain qui utilise le slim pour mettre en avant ses valeurs historiques dans un décor vintage ; la Ch’ti en 50 cl ou encore La Jade de la Brasserie Castelain avec sa sleek 33cl.


Nul doute que d’autres lancements en boites slim ou sleek sur ce marché des craft beer vont arriver : aux Etats-Unis, la boite occupe près de 30% de ce marché ultra dynamique



La Slim Can adoptée par 100 % des eaux en  canettes 

En sans alcool, Perrier est la première grande marque à avoir basculé toute sa production de boîtes en « slim can ». Une initiative qui a eu lieu en 2014 et qui a été accompagnée d’une grande campagne de communication dans les médias, en magasins (PLV) et on-pack (mention sur les films plastique).

Lorsqu’en 2015, Badoit (Danone Eaux) a décidé de venir concurrencer Perrier (Nestlé Waters) sur le marché de la canette, la boîte 33 cl élancée s’est immédiatement imposée et a été choisi pour sa toute première ligne de conditionnement en boites.

Aujourd’hui, le marché des eaux en canettes est exclusivement composé de « slim can ».

Soft Drinks : la slim can s’impose de plus en plus


En 2015, c’est au tour d’Orangina de changer sa boîte 33 cl. Le groupe Orangina-Schweppes profite en effet de son expérience en la matière sur le marché belge où des marques comme Gini et Schweppes ont déjà adopté la « slim can ». 

Comme Perrier, Orangina accompagne le lancement de sa « slim can » d’une puissante campagne de publicité pour soutenir sa nouvelle canette dans tous les circuits. En 2016, la campagne a été reconduite, particulièrement sur les réseaux sociaux, cette fois-ci en utilisant la mention « Cool can » pour baptiser le nouveau format. 

En 2016, c’est au tour de Coca-Cola de s’approprier la « Slim Can » pour ses marques phares. En effet, jusque-là Coca-Cola réservait ce format alternatif à ses nouvelles marques comme Tumult et, plus récemment, Finley. 

Début 2016, Coca-Cola a adopté la slim pour 9 références vendues en Café-Hôtellerie-Restauration : Coca-Cola, Coca-Cola Zéro, Coca-Cola Light, Coca-Cola Life, Coca-Cola Cherry, Sprite, Fanta orange, Fanta citron et Fanta tropical. Une innovation rendue possible par l’installation d’une nouvelle ligne de conditionnement sur son site de Grigny dans l’Essonne. Il s’agit de la première en Europe à pouvoir conditionner quatre formats de canettes (15 cl, 33 cl standard et slim, 50 cl), aussi bien en aluminium qu’en acier, et, ce, avec une cadence soutenue de 120 000 canettes à l’heure.



À propos de la boîte boisson

L’industrie de la canette est représentée en France par le GIE La Boîte Boisson. Le GIE La Boîte Boisson est une structure au service de l’ensemble de la filière allant du fabricant d’emballages au consommateur en passant par les remplisseurs et les distributeurs. Le GIE joue également un rôle d’information et de contact privilégié auprès des partenaires institutionnels et des pouvoirs publics.
Le GIE La Boîte Boisson qui fait partie de Metal Packaging Europe, représente en France les trois principaux producteurs d’emballages boisson en Europe que sont Ardagh Group, Ball Packaging Europe et Crown Bevcan Europe, ainsi que pour la France les fabricants de métaux ArcelorMittal et Constellium, a choisi d’orienter ses priorités vers le développement durable avec pour objectif de faire mieux connaitre à ses partenaires et clients les atouts dont bénéficie la fameuse boîte boisson. 
Les professionnels de La Boîte Boisson ont lancé en mars 2010, une grande opération de recyclage baptisée « Chaque Canette Compte ». L’objectif : faire savoir que la boîte boisson est recyclable à l’infini et développer le tri hors domicile.


Article Suivant »

Costco, 14 % moins cher sur les cannettes